Wallonie-Flandre : deux ethnies ?

Avec :
Jules GHEUDE,
Pierre STÉPHANY,

Présenté par Jacques LEMAIRE

UGS : 1901 Catégorie : Étiquette :

Description

José-Alain Fralon, correspondant du Monde en Belgique de 1985 à 1991, constate : La messe est dite. Comme la mer d’Aral, la Belgique s’évapore lentement.

En septembre 2007, le très sérieux magazine anglais « The Economist » n’hésitait pas à écrire que la Belgique n’était plus nécessaire : The job is done.

En juin 2009, Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles, à propos d’un sondage flamand relevait 77 % des voix pour une droite décomplexée dont l’attachement à la Belgique faiblit de jour en jour.

Vincent de Coorebyter, directeur général du CRISP, déclare : La population sent bien que cela fait cinq ans que la politique fédérale est embourbée. Le génie belge est en panne.

Selon l’auteur, rien ni personne ne pourra empêcher l’État-Nation flamand de prendre son envol. Les Wallons doivent donc se préparer à affronter l’inéluctable. Il livre ici tous les éléments utiles en vue d’apporter à la Wallonie une réponse de survie digne, raisonnable et dans l’ordre.

Informations sur l’ouvrage présenté : 

Auteur : Jules GHEUDE
Titre : Quand les Wallons s’éveilleront…
Maison d’édition : Éditions Mols
Année : 2010
ISBN : 978-2-87402-121-3
Lien : http://www.editions-mols.eu/publication.php?id_pub=102

En 1830, la Belgique aurait dû devenir unilingue francophone, mais le destin ne le voulut pas. La Belgique aurait pu être bilingue, mais en 1932 les Wallons s’y refusèrent. Le mot « flamingant » existait déjà en 1432, mais il n’avait rien d’agressif ou de désobligeant. Quinze ou vingt siècles passés, on ne sait toujours pas au juste comment a surgi, horizontalement, telle une fermeture à glissière qui aujourd’hui ne voudrait plus s’ouvrir, la frontière linguistique qui court de Mouscron à Fourons et qui ne laisse aucune trance dans le paysage, bien qu’elle creuse un abîme entre deux parties du même pays. La Belgique existe depuis très longtemps, mais la Flandre et la Wallonie ne seraient pas si, en 1830, n’était pas née une Belgique indépendante. Léopold Ier voyait plus clair que ses ministres en donnant pour précepteur à ses enfants le plus célèbre des écrivains flamands, Henri Conscience. Il s’en fallut de peu, en 1940, que la Belgique ne commence la Seconde guerre mondiale par une crise ministérielle, car le gouvernement avait démissionné, déjà, pour une affaire de « scission » linguistique, celle du budget de l’Instruction publique…

Informations sur l’ouvrage présenté : 

Auteur : Pierre STÉPHANY
Titre : La Flandre aux Flamands. De 860 à 2008
Maison d’édition : Racine
Année : 2007
ISBN : 978-2873865511

Informations complémentaires

Année

2011

Auteurs / Invités

Jules Gheude, Pierre Stéphany

Présentateur / Présentatrice

Jacques Lemaire

Thématiques

Conflits culturels en Belgique, Flandre, Questions et options philosophiques, politiques, idéologiques ou religieuses, Wallonie