Le GRIP et ses activités

UGS : 2006025 Catégorie : Étiquette :

Description

Protéger la paix. Telle est la mission de tous les hommes de bonne volonté ! Pour parvenir à la remplir, le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité œuvre depuis plus de 25 ans.

En quelques mots, nous vous présentons cette association et ses objectifs, majeurs pour le destin de l’humanité.

Ses objectifs

En 2004, le GRIP fêtait ses « 25 ans au service de la paix ». On peut rêver d’un monde sans guerre et sans armes, mais la réalité nous tient cruellement éveillés. Comment, dès lors, apporter une pierre efficace à l’édifice de la paix ? Face à la complexité des questions de défense et de sécurité, éclairer les décideurs comme les citoyens est-il un moyen de contribuer à la diminution des tensions internationales, d’œuvrer pour un monde moins armé et plus sûr ? Informer et réfléchir, pour diriger l’action en faveur de la prévention des conflits et du désarmement, n’est-il pas une étape indispensable vers la paix ?

Son histoire

Créé à Bruxelles en 1979, le GRIP (Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité) s’est développé dans le contexte de la Guerre froide. Ses premiers travaux ont donc porté sur les rapports de force Est-Ouest et, durant les années 1980, le GRIP s’est surtout fait connaître par ses dossiers sur la course aux armements, ses mécanismes, ses enjeux…

Après la chute du mur de Berlin en 1989, le paysage géostratégique a changé. Nos centres de réflexion aussi. Le GRIP se penche désormais sur les questions de sécurité au sens large en étudiant la prévention, la gestion et la résolution des conflits, en Europe, en Afrique centrale, au Moyen-Orient…

La prolifération des armes légères et le contrôle des transferts d’armes sont deux domaines d’expertise du GRIP. Toutefois, des sujets moins classiques retiennent notre attention : les conflits « verts », le rôle des médias et de la science, la mondialisation, les relations « humanitaires-militaires » pour ne citer que les plus récents.

Le GRIP suit en outre le rôle de l’Union européenne en matière de défense et de sécurité, la production d’armements, les doctrines et les programmes militaires, et l’évolution des institutions internationales (ONU, OSCE, OTAN).

Statut et organisation

Le GRIP est un centre de recherche indépendant. Son conseil d’administration et son comité de soutien et son équipe de chercheurs sont composés de personnes provenant de divers horizons. Depuis sa création, le GRIP est reconnu comme organisation d’éducation permanente par le Ministère de la Communauté française (Belgique). De plus, le GRIP reçoit régulièrement des subventions de la Direction générale belge de la Coopération au développement (DGCD), des Ministères belge et luxembourgeois des Affaires étrangères, de la Loterie nationale, de la Commission européenne (dont EuropeAid, Echo) et de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Composée d’une vingtaine de personnes, l’équipe permanente est organisée en quatre secteurs : recherche, centre de documentation, édition et relations publiques, secrétariat et administration. Outre son personnel, le GRIP peut compter sur un réseau de nombreux collaborateurs extérieurs. Le GRIP est également actif au sein de plusieurs réseaux (dont IANSA, RAIAL-BF, RAFAL, EPLO) et collabore avec une série de centres de recherche.

La recherche

Les travaux de recherche du GRIP s’articulent autour des axes suivants :

  • Prévention, gestion et résolution des conflits violents : causes et conséquences des conflits ; évaluation des risques et menaces ; évaluation de l’emploi de la force ; développement des outils civils (médiations, négociations) ; rôle de la société civile ; opérations de maintien de la paix ; rôle des institutions internationales (ONU, UE, OSCE, OUA,…). Les études du GRIP concernent l’Afrique des Grands Lacs et l’Afrique occidentale, l’Europe des Balkans, le Moyen-Orient,…
  • Prolifération des armes légères et contrôle des transferts d’armes : initiatives internationales, régionales et nationales en vue de restreindre la disponibilité en armes légères et d’améliorer les contrôles sur les transferts d’armes (codes de conduite, conventions, législations) ; traçabilité et marquage des armes légères ; transferts d’armes vers les pays africains, détention d’armes par les civils.
  • Union européenne et sécurité internationale : politique et rôle de l’Union européenne (développement de la PESC et de la PESD) ; relations avec l’ONU, l’OSCE, l’OTAN ; élaboration d’une doctrine européenne de sécurité et de défense.
  • Économie de l’armement: évolution de la production d’armements et des budgets de défense ; restructuration des industries d’armement ; évolutions technologiques, programmes d’armements ; mondialisation, économie de l’armement et institutions de défense. Les études du GRIP sont réalisées dans le cadre de contrats ou conventions avec les institutions publiques belges, européennes et internationales ainsi que pour des organisations privées. Au cours de ces dernières années, le GRIP a travaillé pour les institutions ou organisations suivantes :
  • Commission européenne,
  • Parlement européen,
  • Institut d’études de sécurité de l’UEO (Paris),
  • OTAN,
  • Ministères belges de la Politique scientifique, de la Défense nationale, des Affaires étrangères, de la Coopération au développement,
  • Gouvernement wallon,
  • Fondation Roi Baudouin,
  • SIPRI (Stockholm),
  • UNIDIR (Genève),
  • BIT (Genève),
  • PNUD (Programme des Nations unies pour le développement),
  • Institut d’études européennes (ULB, Bruxelles),
  • Small Arms Survey (Genève),
  • Institut Panos (Paris).

En outre, le GRIP a travaillé en collaboration avec différentes organisations comme Médecins sans frontières-Belgique, Amnesty International, Oxfam, Human Rights Watch, Handicap International, Field Diplomacy Initiative, UNICEF, Croix-Rouge de Belgique, Commission Justice et Paix, CDRPC.

Les publications (www.grip.org)

Depuis sa fondation, le GRIP est apprécié pour son travail d’édition. Les publications du GRIP permettent non seulement la diffusion de ses synthèses de réflexion, mais aussi de celles d’auteurs extérieurs dont les thématiques s’approchent et complètent celles du GRIP . Au fil du temps, les publications ont évolué et se présentent actuellement sous quatre formes.

  • Les livres du GRIP : coédités avec les éditions Complexe, ces ouvrages abordent les questions internationales dans les domaines de la géostratégie et de la sécurité internationale (en moyenne cinq titres par an). Ils sont diffusés en librairie.
  • Les rapports du GRIP : cette collection (sans périodicité) valorise des travaux de recherche réalisés pour la plupart par les chercheurs du GRIP ou ses collaborateurs extérieurs.
  • Les notes d’analyse et d’information : courtes analyses d’une problématique donnée, généralement liée à l’actualité.
  • Les nouvelles du GRIP : une lettre d’information trimestrielle de huit pages (regard sur les grands dossiers du moment, nouvelles insolites, aperçu des activités du centre, etc.). 

Le centre de documentation

Créée dans le but de soutenir le travail de nos chercheurs, la bibliothèque dispose d’importantes sources documentaires, en rapport avec les centres d’intérêt du GRIP : annuaires, livres, revues spécialisées, rapports, documents officiels…, principalement en français et en anglais.

Le centre de documentation est accessible au public, sur rendez-vous. Il est équipé d’une base de données informatisée contenant quelque dix mille références bibliographiques complétées une un accès au réseau Internet.

Autres activités

Notre intervention dans le débat d’idées passe également par d’autres voies :

  • Rédaction d’articles (journaux, revues spécialisées, annuaires…) ;
  • Interventions radio-télévision ;
  • Cours, exposés, séminaires, conférences, colloques. 

Qui finance le GRIP ?

Nos sources financières sont multiples : subventions publiques (ministères, Commission européenne : cinquante pour cent du budget), contrats de recherche (trente-cinq pour cent), ventes de publications (dix pour cent) et dons (cinq pour cent). Cette diversité garantit notre indépendance de fonctionnement. Toutefois, le GRIP doit augmenter sensiblement sa quatrième source de financement : chacun de vous peut s’abonner ou effectuer un don CCP 000-1591282-94 (Exonération fiscale dès 30 euros.)

Loading

Informations complémentaires

Année

2006

Thématiques

Aide au développement, Humanisme, Lutte contre la haine, Lutte contre les extrémismes politiques

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le GRIP et ses activités”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *