La fin de Mozart

Avec :
Georges GEYDUSCHEK, créateur de bijoux, auteur

Présenté par Jacques LEMAIRE

UGS : 3380 Catégorie : Étiquette :

Description

Georges Geyduschek, créateur de bijoux à connotation symbolique, maçonnique et ésotérique, a entrepris d’aborder Mozart à travers un autre regard, celui de la recherche alchimique. Son livre évoque les soixante-six derniers jours de la vie d’Amadeus, au moment même où sa Flûte enchantée, opéra ouvertement maçonnique, rencontre un véritable triomphe à Vienne. Nous sommes en 1791 et l’on craint, dans la capitale de l’empire austro-hongrois comme dans toutes les cours d’Europe, la contamination des idées de la Révolution française. Mozart n’a pas d’engagement politique, ni n’est philosophe argumentant en faveur de la liberté d’expression et rejetant la chape des dogmes. Pourtant, la musique et les paroles de La Flûte enchantée participent à la propagation des idées révolutionnaires dans la société. C’est en cela qu’Amadeus participe à transformer la pensée des gens. Au lendemain de la première représentation de la Flûte Enchantée, nous rencontrons Mozart, ignorant évidemment qu’il ne lui reste que soixante-six jours à vivre. Que s’est-il passé à Vienne, en cet automne de l’année 1791 ? Cette immersion dans un passé récent où se confond le réel, l’inconscient et l’imaginaire vous permettront de connaître les rêves de Mozart, des personnages de son œuvre, de ses amis et ennemis, et finalement d’identifier son assassin. »

Informations sur l’ouvrage présenté :

Auteur : Georges GEYDUSCHEK
Titre : Les derniers jours d’Amadeus
Maison d’édition : MeMograMes
Année : 2006
ISBN : 978-2930418087

Loading

Informations complémentaires

Année

2007

Auteurs / Invités

Georges Geyduschek

Présentateur / Présentatrice

Jacques Lemaire

Thématiques

Fin de vie, Franc-maçonnerie, Histoire des idées, Mythes, rites et traditions, Patrimoine, Questions et options philosophiques, politiques, idéologiques ou religieuses

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La fin de Mozart”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *