Histoire de la science

Avec :
Jean C. BAUDET, philosophe

Présenté par Paul DANBLON

UGS : 4442-2 Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Connaissiez-vous l’incroyable histoire des rayons N ? Saviez-vous que l’origine de l’idée de l’existence des Martiens est une observation astronomique d’un très sérieux père jésuite ? Saviez-vous que, déjà au XVIIe siècle, des médecins ont tenté de réaliser des transfusions sanguines pour soigner des maladies mentales, et cela en utilisant du sang de chien ou de mouton !

Et puis, il y eut, à la fin du XXe siècle, alors que la science avait rassemblé un savoir inouï, les extraordinaires affaires de la  
« mémoire de l’eau », de la « fusion froide », et bien d’autres encore ! Les récits de ces
« erreurs scientifiques » sont passionnants comme autant d’aventures de l’esprit, et comme de véritables enquêtes policières. Ils nous apprennent que même les plus savants parmi les hommes peuvent se tromper, ou mentir.

Mais ils nous montrent surtout ce qu’est la science : une lente montée vers le vrai, ou plus exactement vers le vérifiable. Parce que la science peut se tromper, et parce qu’elle peut reconnaître ses erreurs, la science reste fi able. Il fallait sans doute le rappeler, à l’heure où reviennent les discours de ceux « qui ne se trompent jamais ».

Informations sur le livre présenté : 

Auteur : Jean C. BAUDET
Titre : 
Curieuses histoires de la science. Quand les chercheurs se trompent
Maison d’édition : 
Éditions Jourdan
Année : 
2010

ISBN : 978-2-87466-124-2
Lien : https://editionsjourdan.com/curieuses-histoires-de-science/

Les femmes, aujourd’hui, sont présentes comme chercheurs dans les laboratoires et comme ingénieurs dans les entreprises. Mais il n’en a pas toujours été ainsi ! Pendant des siècles, la pression sociale a interdit l’accès des femmes aux activités scientifiques.

Et pourtant, quelques femmes, très peu nombreuses, il est vrai, sont parvenues à se faire un nom dans la recherche, atteignant parfois la célébrité grâce à des découvertes d’importance majeure, comme Marie Curie, qui découvre le radium. Mais il n’y eut pas qu’elle et on le sait peu !

L’auteur a repéré, dans l’histoire des sciences, plus d’une quarantaine de femmes ayant apporté une contribution importante au progrès des connaissances humaines, depuis l’Antiquité grecque jusqu’au XXIe siècle.

À la manière des grandes sagas historiques, il retrace la biographie de ces femmes hors du commun, montre les nombreux obstacles qu’elles ont dû surmonter pour pouvoir s’adonner à la recherche et nous explique leur apport à la science.

Un hommage à la féminité où certains ne l’attendent pas ! Une mise au point sur la question de la place de la femme dans la société, à l’heure du retour de certaines idéologies, pour le moins rétrogrades, qui voudraient écarter les femmes des laboratoires, des universités et les filles des écoles.

Informations sur le livre présenté : 

Auteur : Jean C.BAUDET
Titre : 
Curieuses histoires des dames de la science. Les pionnières de la recherche
Maison d’édition : 
Éditions Jourdan
Année : 
2010

ISBN : 978-2-87466-157-0
Lien : https://editionsjourdan.com/curieuses-histoires-dames-de-science/

Qu’en est-il des « intellectuels » belges ? Y a-t-il une pensée en Belgique ?
La Belgique fut et reste brillante par les travaux de ses chercheurs des sciences exactes et naturelles, et par les réalisations de ses ingénieurs.

Après avoir présenté l’Histoire des sciences et de l’industrie en Belgique, il s’agit ici de refaire le même parcours – de 1830 à nos jours – pour les lettres, les sciences « humaines » et la philosophie. Plus directement dépendantes du langage que les sciences exactes et les techniques, les « humanités », comme on disait naguère, seront marquées, en Belgique, par la présence de plusieurs langues qui la caractérise. Si bien que l’étude de la « pensée belge », c’est l’examen de la constitution de deux cultures autonomes, la flamande et la francophone, l’une et l’autre en relation parfois difficile avec le « grand voisin », Pays-Bas au Nord, France au Sud. Mais, unitaire pendant longtemps ou duale, depuis peu, la « pensée belge » a donné d’innombrables résultats importants – en linguistique, en sociologie, en psychologie, en histoire… – et a vu naître en littérature quelques géants de portée universelle, et il n’y eut pas que Simenon, Hergé ou Henri Conscience…

Il importait d’en faire l’histoire et le bilan.

Une histoire passionnante des écrivains, des philosophes et des représentants des sciences sociales et historiques, dans un pays qui est une « réduction d’Europe ».

Informations sur le livre présenté :

Auteur : Jean C. BAUDET
Titre : 
À quoi pensent les Belges ?
Maison d’édition : 
Éditions Jourdan
Année : 
2010

ISBN : 978-2-87466-154-9
Lien : https://editionsjourdan.com/a-quoi-pensent-belges/ 

Informations complémentaires

Année

2011, 2012, 2013

Auteurs / Invités

Jean C. Baudet

Présentateur / Présentatrice

Paul Danblon

Thématiques

Éducation aux sciences, Sciences, Utilisation des sciences

Vous aimerez peut-être aussi…